Cérémonie du 3 août : libération de Saint-Méen

 

 

 

 

 

 

Discours de Monsieur Pierre GUITTON, Maire :

Nous sommes rassemblés aujourd’hui 3 août 2017 pour commémorer les 73 ans de la libération de Saint-Méen par la 3e armée américaine commandée par le général Patton.

Le 3 août 1944 est pour les Mévennais une date importante. Après quelques heures d’angoisse la ville est libérée sans souffrance pour la ville et ses habitants. Alors qu’à Quédillac la libération fut plus dramatique ; des allemands furent tués.

Après 4 ans d’occupation de l’armée allemande dans notre région la population voyait le bout du tunnel.

Dans la ville de Saint-Méen-le-Grand comme dans beaucoup de villes c’est l’explosion de joie et l’enthousiasme.

Pavoisement de drapeaux tricolore ; à l’église on entonne le Te Deum. Les habitants se sont rappropriés la cité.

Si le temps finit par estomper le détail des choses, rien ne doit nous faire oublier l’engagement de certains, leur courage jusqu’à parfois le sacrifice de leur vie.

Nous ne devons pas oublier non plus ceux qui ont débarqué en Normandie sans rien connaître de notre pays.

Cette cérémonie d’aujourd’hui doit être l’occasion de rappeler notre respect et notre admiration pour ces soldats qui sont venus se battre et pour beaucoup mourir afin de libérer notre Pays et restaurer la paix sur notre continent.

Cette dette de sang nous l’avons tous à l’esprit. Tous les Européens savent ce qu’ils doivent aux Américains et au Général Patton.

Le Maire Hyacinthe BESNARD fit construire cette stèle en l’honneur du Général Patton.

Son épouse, touchée par cette marque de sympathie envoya un chèque de 100 dollars à la Ville de Saint-Méen.

La ville reste et restera attachée à cette marque et reconnaissance envers le Général Patton.

Aujourd’hui 3 août 2017 on peut se poser la question : que serait devenue la France sans l’aide de nos alliés ?

Font Resize